Tge Hanzelet (et 1ge)

26 avril 2010

Le MRUV du 26-04-2010

Filed under: Cinématique,Cinématique du point,M.R.U.V.,Mécanique — pierreprovot @ 22:44
Tags:

Nous allons traiter de cinématique du point

voici la correction du test du 25-04-2010 concernant la cotation d’un arbre

20 avril 2010

Le MRUV du 20-04-2010

Filed under: Cinématique,Cinématique du point,M.R.U.V.,Mécanique — pierreprovot @ 19:41
Tags: ,

Nous allons traiter de nouveau de cinématique du point et en particulier de mouvement avec une accélération constante.

Voici la correction d’hier concernant la cotation et les tolérances

12 avril 2010

la cinématique du 12-04-2010

Filed under: Cinématique du point,M.R.U.V.,Mécanique — pierreprovot @ 19:23
Tags: ,

Nous allons traiter de cinématique du point et en particulier de mouvement ayant une accélération non nulle

Voici la correction du test d’hier concernant le tolérancement d’une cote.

et je vous propose ce tableau un peu plus étendu concernant ce que j’appelle de façon impropre qualité et qui semble s’appeler maintenant degré de tolérance.

Degrés-Tolerance-Qualité

22 septembre 2009

Cours du mercredi matin (1)

Filed under: Cinématique,Cinématique du point,M.R.U.,M.R.U.V.,Mécanique — pierreprovot @ 17:50
Tags:

je me suis permis de fureter pendant le cours avec monsieur Pichon.

20090916 PICT0011r ici vous avez la prise de notes du cours précédent.
voici une photo du tableau du cours suivant.
20090916 PICT0005r Ici vous pouvez observer une prise de notes très correcte de ce tableau.
20090916 PICT0006r Ici vous pouvez observer le premier exercice réalisé pendant ce cours qu’il faut parfaitement maîtriser.
20090916 PICT0007r Ici vous avez le sujet de l’exercice d’application suivant…
20090916 PICT0009r ici vous en avez la correction
20090916 PICT0010r ici vous avez une autre prise de note du cours

voila une façon de permettre à certains de vérifier si leur prise de notes est correct.

20090916 PICT0010ra Dans le cours, il est indiqué (en noir) que la surface sous la courbe des vitesses est égale à la distance parcourue. Ce qui est exact. Mais cette distance parcourue n’est pas égale à x, mais à (x-xo). Bon de toute façon cela sera revu et si vous voulez de plus amples renseignements reportez vous aux pages de cinématiques du point du blog.22-09-2009 18-02-45

15 janvier 2008

Dynamique du 15/01/2008

Filed under: Cinématique du point,Dynamique,en translation,M.R.U.V.,Mécanique — pierreprovot @ 12:24
Tags:

Maintenant que le cours semble maîtrisé, nous avons travaillé sur un exercice, classique qui est celui d’une remorque.

mini-265-93c0c6 On aurait pu travailler sur cet exemple, mais je n’avais pas toutes les données du problème.
30-4cab43 Cet exemple était enviseageable, reste à rechercher la masse de cette petite voiture….
mini-117-60e327 Cela vous montre tout l’intérêt à essayer de comprendre l’exemple de la remorque que nous avons traité.
La remorque bagagère proposée ci-contre a une masse m, totale en charge de 450 kg et un poids clip_image002[5] de 4500 N appliqué en G, centre de gravité de la remorque.La remorque 2 est articulée en A sur le crochet d’attelage de la voiture 1. Les roues 3 sont en liaison pivot ,au point C, avec le châssis de la remorque (on ne tient pas compte de la suspension). clip_image002

Hypothèses: · On suppose que le système étudié possède un plan de symétrie matériel et de chargement.

· les solides sont supposés indéformables et les liaisons sans frottement et jeu interne.

· On néglige dans un premier temps l’inertie en rotation des roues 3. Il y a roulement sans glissement entre les roues 3 et le sol 4.

BUT DE L’ETUDE:

Vérifier la compatibilité entre efforts et liaisons du mécanisme selon l’utilisation de la remorque.

Pour cela, on se propose de déterminer les efforts sur la rotule et sur les roues dans les cas suivants:

· lors du démarrage

· à l’arrêt

· lors d’un freinage

1.1 – Démarrage.

1.1.1 – Sachant que l’ensemble voiture et remorque atteint la vitesse de 60 km/h en 60 m, départ arrêté; déterminer la valeur de l’accélération si on suppose le mouvement comme étant rectiligne uniformément accéléré. Indiquer, sur un schéma succinct, le sens du vecteur accélération (afin de porter votre attention sur le signe de la projection de ce vecteur dans le repère).
Un bilan cinématique est indispensable pour prendre conscience que les inconnus sont l’accélération et la durée de la phase. bilangraph
Nous avons la , un exemple ,où l’utilisation de cette formule était vraiment le bon choix.clip_image002[8] clip_image002[10]
remorquebagagereVetA Cette étape d’analyse du sens du déplacement en dynamique est crucial, c’est une étape que vous oubliez souvent et qui est la cause de nombreuses erreurs.
L’étape de mise en place du vecteur accélération se fait alors beaucoup plus facilement.
image

En déduire le torseur dynamiquede la remorque, dont vous en ferez une description détaillée. { D {2+3}/Rg }?,R
image Evident puisque la remorque translate
image Déjà moins évident, sauf si l’on regarde bien la similitude d’axe avec le vecteur accélération étudié précédement, et que l’on fait attention aux unités employées.
image Ici, juste l’application numérique, mais toutefois, observez bien l’unité du résultat obtenu.

En conclusion, remarquez bien, que pour trouver ce torseur dynamique, il faut suivre une procédure rigoureuse, ne laissant rien au hasard.

1.1.2 – Isolez l’ensemble {2+3}, déterminer les efforts sur la rotule d’attelage et sur les roues.

Faire apparaître un bilan des actions mécaniques extérieures, le principe utilisé, les équations, une résolution et une conclusion.

Repérons les limites de l’isolement.

remorquebagagereBilan Prenez le temps de faire une figure du système isolé à main levé, et placez y tout de suite, les point figuratifs des actions de contact.
On ne dessine pas la voiture en A donc il y aura une action de contact en A.
On ne dessine pas le sol 4, donc il y aura une action de contact du sol sur la roue.

Effectuons le début du bilan en exprimant le principe utilisé, qui est ici le principe fondamental de la dynamique.

remorquebagagerePFD Maîtriser cette écriture est une étape qui vous permettra de réussir.

Maintenant pour la suite de l’exercice, il n’y a rien de nouveau.

Le travail qui suit est le mêm que pour l’application du Principe fondamental de la statique….

La description de chaque torseur est connu et doit être maîtrisé
clip_image002[14] Le torseur pesanteur dans le repère galiléen.
image Le torseur transmissible par une liaison rotule est un classique.
Remarquez ici l’application de l’hypothèse plan.
image Ici la difficulté principale, était de repérer que la liaison entre 4 et 3, était une ponctuelle de normale (B,y), et ensuite d’être capable de définir c torseur transmissible.
Le nombre d’inconnus statique est donc de trois, le problème étant plan, nous pouvons donc présumer que la résolution est possible. Pour la suite

Dynamique du 22/01/2008

Page suivante »

Theme: Rubric. Get a free blog at WordPress.com

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 30 autres abonnés