Tge Hanzelet (et 1ge)

4 novembre 2007

Vérin : Machine d’insertion !

Je vous avais promis de discuter sur la position des rotules de fixation d’un vérin sur la machine d’insertion.

Rappel de la situation, par une vue 2D colorée.

rotulemachinsertionabColor

Rappel du schéma cinématique obtenu.

VerinMachineInsertion

Je vous propose d’appliquer le principe fondamental de la statique (P.F.S.) sur l’isolement du vérin {30+29} :

J’en profite, bien que le problème soit d’une simplicité biblique, pour vous montrer la procédure d’élaboration d’un B.A.M.E.(Bilan des Actions Mécaniques Extérieures).

verinisole1 Se faire un petit dessin du système que l’on isole, même sous une forme très simplifié est infiniment mieux que de ne rien faire.
Le cadre bleu, est optionnel, c’est pour faire beau, mais l’inconvénient c’est que ca surcharge !
graphecontact1 Se faire un graphe des contacts, en repérant les composants du mécanisme étudié.
Mettre en place les données de pesanteur, (ici, il n’y en a pas, le poids du vérin est négligé dans ma petite analyse)
frontiereisolement1 Dessiner la frontière de l’isolement en entourant les composants appartenant au système isolé.Nous remarquons ici, que nous avons rompus 2 contacts.

Maintenant nous pouvons affirmer que ce vérin isolé est soumis à 2 actions de contact, respectivement en A de 1 sur 30 et en B de 20 sur 29.

Ici, j’ai dit 2 actions, pas 2 forces.

Maintenant si nous pouvions affirmer que ces 2 actions sont bien des forces, alors nous pourrions utiliser le théorème de la résultante statique appliqué à un système soumis à 2 forces.

Pour vérifier que ce sont bien des forces je vous propose de cliquer sur ces liens,  « liaison rotule cin« vous verrez une belle animation réalisée par monsieur J.M.Masson, dont le site est référencé dans mon blog.

D’une façon efficace, on peut affirmer, qu’une liaison autorisant les trois libertés de rotation (ce qui est le cas d’une rotule) ne peut transmettre de moment, donc le torseur transmissible d’une liaison rotule, est un glisseur.

On peut donc parler de forces transmises par les liaisons rotules.

isoleVerinSupport On en déduit donc le support de ces deux forces.
On remarque que ce support, n’est pas dans l’axe du vérin comme on aurait pu le croire, sans une analyse rigoureuse.
isoleverinsupportforceCompre Notre analyse est valable si le vérin pousse…
ForcePoussee1 Et on remarque que l’action du guidage sera nécessaire dans cette situation de poussée du vérin.
isoleverinsupportforceTrac Ou bien s’il tire…
ForceTirant1 L’action du guidage est aussi nécessaire dans cette situation, où le vérin tire

On remarque que pour les deux situations, le vérin est tordu et que le guidage du piston 29 dans le corps 30, va supporter un moment.

Advertisements

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :