Tge Hanzelet (et 1ge)

10 novembre 2007

transporteur de laitier (4)

Voyons l’ étape suivante:

L’ écriture de l’ équation vectorielle de composition des vitesses au point B.

Plusieurs choix s’ offrent à vous:

  • Quel vecteur écrire en premier ?
  • Écrire cette vitesse par rapport à quel repère ?
Rien très compliqué en fait, ici je vous conseille d’ écrire en premier le vecteur vitesse recherché. image
  • Que mettre après le signe = ?
Presque la même chose !
Regardez
Le image est toujours là bien entendu !
image
  • La 2éme vitesse n’ est pas complètement écrite ?
Pour trouver la réponse, nous allons utiliser le tableau des mouvements.Comme vous le remarquez, la lettre B est à l’ intersection de la colonne 2 (tiens on pourrait croire que c’ est une coïncidence, détrompez-vous) et de la ligne 5. transporteuttableaumvt
Miracle !
C’ est image qu’ il faut mettre.
image
Et comme le rappelle le tableau :
B est le centre de rotation du mouvement de 2 par rapport à 5, on peut affirmer que cette vitesse est nulle.
(Propriété de centre de rotation à ne jamais oublier)
image
image
  • Que mettre après le signe + ?
Avant le +, il y a un 5 et bien après, on commence par un 5.
Regardez
image
  • La 3éme vitesse n’ est pas complètement écrite ?
Pour trouver la réponse, nous allons utiliser le tableau des mouvements.
Recherchons une case remplie en face de la ligne ou la colonne 5.
Miracle !
Coïncidence !
Nous avons AB à l’ intersection de 4 et 5, et bien !!!
transporteuttableaumvt
C’ est 4 le chiffre que nous cherchons image
  • Que mettre après le signe + ?
Avant le +, il y a un 4 et bien après, on commence par un 4,
Regardez
image
  • La 4éme vitesse n’ est pas complètement écrite ?
Pour trouver la réponse, nous allons utiliser le tableau des mouvements.
Recherchons une case remplie en face de la ligne ou la colonne 4.
Miracle !
Coïncidence !
Nous avons A à l’ intersection de 4 et 1, et bien !!!
transporteuttableaumvt
C’ est 1 le chiffre que nous cherchons, et deuxième miracle, le 1 trouvé clos la relation de composition des vitesses. image

Voila, tout ça pour en arriver là, eh oui !

Je reconnais j’ ai un peu coupé les cheveux en 4 puissance 4…

Mais mon but ici est simplement de vous montrer que tout ce tient, un travail fait avec méthode, vous donnera les moyens de surmonter toutes les difficultés.

Bien sûr que l’ on peut se passer du tableau des mouvements, et que l’ on peut trouver cette équation de composition des vitesses simplement en regardant le schéma cinématique, mais puisque l’ on dispose de ce tableau, autant s’ en servir lorsque l’ on cale.

image Un autre graphe est utilisable, le graphe des liaisons.
image
Ce graphe pour simplement rechercher (les numéros), me semble encore plus efficace.

La question qui se pose, est combien de graphes ou tableaux allons nous réaliser lors de l’ analyse du sujet, cela dépend de beaucoup de paramètres.
Mais néanmoins il reste certain que la création d’ un de ces outils ou voir les deux, contribue à augmenter vos chances de réussite et par la même augmente votre efficacité.

Penser que c’ est une perte de temps, n’ est pas juste, car l’ analyse séparé de l’ étude mécanique proprement dit ,de cinématique, de statique aussi, vous permet de ne pas mélanger les notions.

Advertisements

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :