Tge Hanzelet (et 1ge)

13 décembre 2007

Séance de TP du 12/12/2007

On a étudié la partie statique du thème « l’étrave de chasse neige » etrave_de_chasse_neige_SU

Le travail ici est là, pour finir de maîtriser les notions fondamentales d’application du P.F.S., et sert en même temps d’activité préparatoire au contrôle de la semaine prochaine.

Je vous rappelle ici l’objectif principal de cette étude de statique EtraveBut
Ici je vous rappelle la mise en situation du mécanisme fourni par le sujet.
Il est intéressant de remarquer que tout le travail de modélisation du mécanisme détaillé dans la documentation technique (DT) est donné.
Pour moi il est essentiel que vous fournissiez l’effort de vous approprier ce mécanisme en effectuant un coloriage succinct des éléments constitutifs de ce mécanisme.
EtraveFonct1
Pour réaliser ce coloriage, il faut avoir une vision d’ensemble de l’objectif à atteindre, et pour cela il est primordial de lire l’ensemble du sujet, ainsi que l’ensemble de cette partie.
C’est seulement après ce travail d’appropriation que vous arriverez sans difficulté à décider ce que vous devez coloriez.
EtraveFonct2
La réalisation de ce graphe des liaisons, pour certains continue à être indispensable (hein Fabien !)
Apriorie, ce travail semble entraîne une perte de temps, mais augmente sensiblement la réussite du bilan, en diminuant l’introduction d’actions mécaniques inexistante dans le bilan.
etravegraph1

Abordons les questions

Dans cette question ce qui est essentiel, c’est ce qui n’est pas dans la question.
L’essentiel est de repérer que l’on vous demande en sous entendu d’isoler la biellette supérieure 2.
Et maintenant vous voyez qu’avec ce graphe on met en évidence, le fait que nous avons un système isolé soumis à 2 actions (attention je n’ai pas dit « forces »
EtraveBiellette2
etravegrapheS2
Certains élèves à ce stade, me réalisent encore un bilan détaillé, avec une description torsorielle des deux actions, pour en arriver à me prouver que compte tenu que nous avons des liaisons pivots en A et B et que nous sommes dans un plan perpendiculaire à l’axe de rotation de ces pivots, alors nous avons bien deux actions qui sont des forces. Je continue à les féliciter pour cette capacité à me démontrer cela. EtraveBiellette2CorForceA0
Mais je pense que les concepteurs du sujet, n’attendent pas le jour du BAC, à ce que vous fassiez cette démonstration, que moi pourtant je juge d’un grand intérêt.
Ces concepteurs pensent, que vous êtes capables par expérience de repérer instantanément, que l’action transmissible par une liaison pivot, avec l’hypothèse plan habituel, est une force dont vous ne connaissez que le point d’application.
EtraveBiellette2Cor

Voyons la suite

Ici nous voyons en donnée, la description torsorielle de l’action à distance de pesanteur de l’ensemble S isolé.
Remarquer cette écriture similaire à une action de contact, je sais que j’insiste pour que vous n’utilisiez pas cette écriture, ne soyez pas déstabilisé par cette écriture entraînant ambiguïté entre actions de contact et actions à distances.
EtraveS3
  EtraveS3Q
C’est sur cet isolement que l’utilisation du graphe des liaisons est particulièrement utile.
Car j’ai vu que beaucoup parmis vous était tenté d’introduire l’action en E dans le bilan de cet isolement.
Ici on voit très bien que la frontière de l’isolement ne coupe que deux contacts et inclus en son enceinte une action à distance.
etravegrapheS3
Ici beaucoup oublient encore que nous avons déjà analyser l’action de contact entre 3 et 2 et recommence une description détaillée en oubliant les résultats de la question précédente.
Le principe utilisé ici, s’appelle en particulier le principe des actions réciproques.
Je vous rappelle qu’en mécanique, qu’ un coup de pied aux fesses et l’action réciproque d’un coup de fesse au pied.
EtraveS3RepForceRecipA
je vous rappelle la description partiellement détaillée d’une action de pesanteur EtraveS3RepForcePes
Bon résumons tout cela, voila le début de la réponse attendu, et sa traduction graphique ci-dessousEtraveS3RepCor1 EtraveS3RepBame
la suite de la réponse qui explique le travail graphique suivant EtraveS3RepPFS
EtraveS3RepCor2 etraves3repcor3

Voyons encore un peu la troisième question principale

Ici la résolution graphique est selon moi un peu plus rapide, mais pour cela il faut savoir déssiner la force en D qui est donné sous une forme torsorielle.
EtraveS4DR2D
EtraveS4EtraveS4Q
La recherche du bilan reste une étape incontournable
etravegrapheS4
EtraveS4Bame
Cette écriture traduit le P.F.S. et prépare le travail graphique de réalisation de ce P.F.S. EtraveS4PFS
Ici l’on voit la recherche du point U et ensuite la détermination du support inconnu de la force en C EtraveS4DR2Concour
Et maintenant la mise en place du dynamique, représentant les forces à l’échelle, pour pouvoir en les mesurant en déterminer les modules respectifs EtraveS4DR2PFSGraph

Les éléves les plus avancés et volontaires ont encore effectués un exercice de type analytique sur un système d’ablocage

ablocageqcm2misesituation clip_image002
La donnée principale est fournie sous une forme torsorielle. ablocageqcm2hypdon
Une réactualisation des symboles des liaisons ponctuelles serait à réaliser.
Une résolution analytique est souhaité, mais nullement obligatoire, surtout si par exemple la question avait été simplement de connaître l’intensité de la force en B.
Alors l’utilisation des bras de leviers autour du point C serait alors un bon entraînement.
ablocageqcm2travaildem

Publicités

2 commentaires »

  1. Félicitation collègue, étant nouveau dans l’établissement tu ne me connais encore pas trop bien, je suis le prof de génie elec des TGE.Je trouve ce blog vraiment bien fait et très bien structuré,cela pourrait me donner des idées mais cela doit prendre un temps fou à tout préparer et a mettre en ligne,ce qui me décourage un peu.

    Commentaire par Mr Toussaint Fabien — 18 décembre 2007 @ 12:45

  2. Que te dire, si ce n’est que maintenant mes enfants sont grands et que je dispose d’un peu plus de temps que toi, je pense. Je réponds partiellement à ton intérrogation dans la page que j’ai appelée « la petite histoire »
    A bientôt au lycée

    Commentaire par pierreprovot — 18 décembre 2007 @ 22:25


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :