Tge Hanzelet (et 1ge)

23 janvier 2008

Séance du 23/01/2008 (Dessileuse)

Nous avons analysé la transmission de mouvement d’une DESSILEUSE DISTRIBUTRICE PAILLEUSE

image

L’analyse du plan est d’une très grande difficulté pour certains, et cela ne me surprend pas.

Exo1Arbre16 Repérer l’arbre d’entrée 16 est une première difficulté.
Exo1Arbre16G Repérer l’ensemble des pièces liées en rotation avec cet arbre d’entré 16.
exo1arbre16gAnnote Beaucoup d’informations sont indiquées par le dessin en 2D.
La représentation des cannelures n’est pas évidente à remarquer.
Le joint d’étanchéité dynamique est représenté de façon très approximative.
exo1arbre16gAnnoteSchema Ici vous pouvez observer la représentation schématique de cet arbre munie de sa roue conique 43 et de son pignon droit 15.
Notre analyse étant centré sur la transmission par engrenage, je ne schématise pas la liaison de ce groupe cinématique avec le bâti.
Exo1Arbre46 Maintenant observons cette sortie auxiliaire, le pignon arbré 46. Il est guidé en rotation par un seul roulement à deux rangées de billes.
exo1arbre46Annote Ici le joint d’étanchéité dynamique est mieux représenté.
La représentation des cannelures intérieures reste une difficulté.
Les arrêts latéraux de la bague intérieur du roulement sont réalisés avec des anneaux élastiques, munies de rondelles d’appuis.
Exo1-16-46 Voici la représentation schématique de l’engrenage conique composé de la roue 43 qui égrène avec le pignon arbré 46.

Observons maintenant l’arbre intermédiaireexo1arbre13

Exo1Arbre13Colorseul Repérer l’arbre intermédiaire 13 est une première difficulté.
Exo1Arbre13Colorgroup Repérer l’ensemble des pièces liées en rotation avec cet arbre intermédiaire 13.
exo1arbre13colorgroupAnnote Beaucoup d’informations sont indiquées par le dessin en 2D.
La représentation des cannelures n’est pas évidente à remarquer.
Ici l’on peut croire que l’entretoise est cannelé, je ne vois pas la justification.
exo1arbre13Schéma Ici vous pouvez observer la représentation schématique de cet arbre munie de sa roue 9 et de son pignon 21, mis en place avec la schématisation de l’arbre d’entrée.Notre analyse étant centré sur la transmission par engrenage, je ne schématise pas la liaison de ces groupes cinématiques avec le bâti.

Maintenant observons l’arbre de sortie.Exo1Arbre7

Exo1Arbre7seul Repérer l’arbre 7 est une première difficulté.
Exo1Arbre7Annote Repérer l’ensemble des pièces liées complétement avec l’arbre de sortie 7.
Le guidage en rotation est obtenu avec des roulements a billes, avec un montage dit « économique »
Remarquez les épaulements servant d’arrêt pour chaque roulement.
Observez le chapeau, permettant un rattrapage du jeu, pour le montage de roulement.(Toutefois, on aurait aimé voir les cales de réglage)
Exo1Arbre7Glissiere Repérer la liaison encastrement par obstacle avec une clavette parallèle.
Le positionnement des deux roues se fait avec un centrage long et un épaulement.
Le maintient en position se fait à l’aide d’un anneau élastique.
Exo1Arbre7Glissiere2 Les deux ensembles coloriés sont solidaires en rotation.
Cela ne veut pas dire qu’il y a encastrement entre le groupe bleu et l’arbre de sortie 7, bien au contraire, les cannelures permettent la translation du groupe composé des deux roues 3 et 5, qui vont donc pouvoir respectivement s’engrenner (après déplacement) avec les roues 21 et 9 de l’arbre intermédiaire 13 étudié précédement.
Exo1SchemaComplet Ici vous pouvez observer la représentation schématique de ce réducteur dans son ensemble.
On peut remarquer que le baladeur (3+5) n’est égrené avec aucune des roues de l’arbre intermédiaire 13.Notre analyse étant centré sur la transmission par engrenage, je ne schématise pas la liaison de ces groupes cinématiques avec le bâti.
Synoptiqueexo1 Ici je vous propose cet représentation sous forme d’un synoptique, de la transformation de mouvement à l’intérieur de ce réducteur.
Chaque bloc représente un engrenage, et à l’intérieur de chaque bloc vous y trouvez les numéros de nomenclature des roues qui composent ces engrenages.
Ce synoptique fait apparaître également les numéros des arbres participant à la transmission de la puissance.
RGExo1 Voici le calcul du rapport de transmission.
RG1Exo1 Voici le résultat attendu.
RG2Exo1 Voici ce que l’on pourrait déduire du résultat précédent.
Dans une doc industrielle, on vous indiquerait comme rapport de transmission 1,785.
Bizarre non !!!

2 commentaires »

  1. bonjour,bonsoir

    je suis content c’est le résultat que j’ai trouvé pour le rapport de la doc je crois que Monsieur Pichon avait fait référence que dans les industries n’aiment pas les nombres inférieurs a 1 .Ils font donc 1/quelque chose

    enfin je crois que c’est ça sinon je ne vois pas trop pourquoi ils mettraient 1.785 au lieu de 0.56

    je vous souhaite a tous une très bonne fin de journée

    Commentaire par torri — 23 janvier 2008 @ 20:51

  2. […] d’une séance Séance de TP du 23/01/2008 (G2) encore antérieur, nous avons également effectué ce genre de calcul de rapport de […]

    Ping par Bac blanc (suite) « Tge Hanzelet — 5 juin 2008 @ 08:19


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :