Tge Hanzelet (et 1ge)

6 février 2008

Séance de TP du 06/02/2008 (G2)

GM2004PolyEnrOptimaDosTech Nous avons repris le thème de l’enrouleur optima.
GM2004PolyEnrOptimaDosTech13 Pour répondre à cette question il est essentiel de procéder avec rigueur. Comme vous l’avez constaté, vous avez eu du mal à repérer ce que le sujet définissait comme l’ entrée et la sortie de cette transmission.

 

GM2004PolyEnrOptimaDosTech9 Un coloriage du schéma permet de bien repérer le nombre de mécanismes de transformation de la vitesse.
GM2004PolyEnrOptimaDosTech10 Une première analyse pour mettre en évidence le nom de chaque arbre de la transmission.
Ainsi qu’une mise en évidence des éléments de chaque transmission.
GM2004PolyEnrOptimaDosTech11 Il vous reste à effectuer l’application numérique

GM2004PolyEnrOptimaDosTech14

GM2004PolyEnrOptimaDosTech12 Un seul des rapports intermédiaires change.

GM2004PolyEnrOptimaDosTech15

GM2004PolyEnrOptimaDosTech19 Bien sur avec l’application numérique, on répond automatiquement à cette question, mais une observation attentive du crabotage et par la logique on comprend que l’engrenement d’une petite roue avec une grande roue réduit la vitesse de sortie.

GM2004PolyEnrOptimaDosTech16

 

<!–[if gte vml 1]&gt; &lt;![endif]–><!–[if !vml]–><!–[endif]–><!–[if gte mso 9]&gt; &lt;![endif]–> gm2004polyenroptimadostech30.png
   

GM2004PolyEnrOptimaDosTech17

image L’utilisation du rapport de réduction défini précédemment nous permet de calculer la vitesse de rotation de la bobine.

La vitesse de déplacement dépend du rayon d’enroulement, ce qui nous permet de comprendre que cette vitesse varie.
gm2004polyenroptimadostech31.png Maintenant nous pouvons effectuer l’application numérique, qui nous donne un résultat assez surprenant. Etant donné que cette vitesse est quasiment le double de la vitesse indiqué dans la documentation technique de cet enrouleur.

image

GM2004PolyEnrOptimaDosTech21 La formule pour calculer la puissance motrice fournie à la turbine est donné dans le sujet.
Il est à remarquer que la correspondance donné entre l’unité de pression du bar avec le MPa était fausse
image Cette formule demande une utilisation des unités SI
image Convertir la pression en Pascal
image Convertir le débit volumique
image Maintenant l’application numérique, qui nous donne la puissance hydraulique absorbée par la turbine.

image

image La puissance mécanique de rotation est la puissance dite « utile » de la turbine, celle ci est donc influencé par le rendement de la turbine.

image

image Expression du couple en fonction de la puissance
image Application numérique

GM2004PolyEnrOptimaDosTech22

image

Ce résultat oublie de faire intervenir le rendement de la turbine, ainsi que le rendement global de la transmission.

On peut donc en déduire que l’effort de traction obtenu est bien inférieur à ce calcul, mais reste certainement encore très supérieur à l’effort de traction de 17000 N.

Il sera donc nécessaire de prévoir un système de sécurité.

Publicités

2 commentaires »

  1. […] du TP du 06/02/2008, nous avons traité exactement le même genre de calcul, comme vous le voyez […]

    Ping par Bac blanc (suite) « Tge Hanzelet — 16 février 2008 @ 14:39

  2. […] Séance de TP du 06/02/2008 (G2) cet article concerne une classe de TGE antérieure Laisser un commentaire […]

    Ping par Séance de TP du 20/01/2010 « Tge Hanzelet (et 1ge) — 27 janvier 2010 @ 18:50


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :