Tge Hanzelet (et 1ge)

Utilisation industrielle

Utilisation industrielle

Accouplement TSCHAN

Comme vous pouvez l’observer sur ce type d’accouplement, la transmission d’un couple ou d’un mouvement de rotation entre deux arbres alignés, est obtenu par des usinages réalisés dans les moyeux 3.
Ceux-ci comportent des rainures de clavette. Et lisez ci-dessous ce qu’indique le constructeur dans sa notice d’installation.
accouplement05
accouplement01 accouplement02
Ici j’ai pris un autre accouplement de type assez voisin, et l’on peut observer le même moyen employé pour transmettre le mouvement de rotation. accouplement tschan09

Couplemètre Kistler

Regardez cette extrémité d’arbre d’un couplemètre
image image
clavette fixee06

Roue libre Stieber

Regardez également cette extrémité d’arbre d’une transmission avec roue libre, refroidie dans un carter avec bain d’huile.
On remarque trois clavettes parallèles.roue libre00
image
roue libre02 clavette fixee07

Moteur électrique

Qu’est ce qui est commun à ces deux moteurs électrique, je vous le donne en mille, eh bien ils ont tout les deux des arbres fournissant la puissance qui sont rainurés pour y installer une clavette parallèle.
image
moteur electrique à bague moteur electrique à cage

Extrémités d’arbres de réducteur

Observez ces bouts d’arbres (extrémités d’arbres) d’entrée ou de sortie de réducteur de vitesse….. arbre reducteur00 bout d'arbre02 Juillet 009 recadre offre 2

Poulies, engrenages….

Regardez ces poulies de transmission par courroie plate, moulée, certainement pour des vitesses relativement lentes.
Leur partie centrale s’appelle un moyeu également et que voit on ?
une rainure de clavette….
lien flexibles 12
Et les engrenages….
droits à denture droite…à denture hélicoidale…
Roue et vis sans fin….. secteur denté …..helicoidaux00 image[9]
engrenage03

Ici en dessous c’est particulier, pas très habituel…
SecteurDente00 image[9][4]
photo-633181331970468750-2 engrenage04

Vérins linéaires, rotatifs ou roto-linéaires…..

Les vérin aussi, surtout s’ils sont rotatifs, ont besoin aussi de s’adapter à leur environnement. image
Comme vous pouvez l’observer, bien d’autres solutions standards existent, leur choix n’est pas à l’ordre du jour, mais il est clair que ce que je vous présente là en les imaginant mâles ou femelles sont très courantes.
bout d'arbre03a

Bon maintenant que vous êtes convaincus, que dans votre vie de technicien, vous allez rencontrer régulièrement

cet organe mécanique standard appelé clavette

passons à la suite……

8 commentaires »

  1. Salut monsieur. j’ai visité ce site plus de 20 fois et à chaque fois je remarque sa richesse d’informations qui m’aide à préparer mes leçons et à enrichir mes connaissances surtout que se sont mes premières pas dans le champ de l’enseignement donc je vous remercie et je vous encourage.
    Ma question est la suivante :
    * Est ce qu’une clavette est utilisée pour la mise en position ou pour le maintien en position
    et si la question comporte deux cases, où est ce qu’on peut mettre la clavette

    Assemblage Mise en position Maintien en position
    arbre/ pignon ……………………… ……………………

    Commentaire par jeune prof — 13 novembre 2009 @ 17:38

  2. Mon opinion est que la clavette sert à la mise en position de la liaison,on pourrait dire que ta liaison est avec pénétration cylindrique qui annule 4 libertés, et sur les deux liberté restantes (rotation et translation) la rotation est annulée par la clavette mais bien sûr elle participe à la transmission du couple ou du moment que doit transmettre cette liaison.
    Voila pour la réponse à ta question. Mais ta question soulève une autre interrogation…plus philosophique celle là….
    Pourquoi donc vouloir faire rentrer à tout prix les solutions technologiques dans un carcan théorique qui dirait qu’une liaison encastrement doit impérativement se décrire avec la mise en position et le maintient, et quand bien même, la construction n’étant pas une science exacte, il n’y a pas de réponse strictement exacte, et cette sémantique du Mip et du Map n’est qu’un moyen pédagogique pour expliquer, comprendre, et n’est donc aucunement un objectif, avec des réponses automatiques, cherchons plutôt la nuance…
    Ton doute n’est pas de l’incompétence, au contraire….

    Un jour peut être, je sens que je vais m’occuper de cette liaison encastrement qui pose tant de problèmes à certain.
    J’espère que ma réponse te satisfera…

    Commentaire par pierreprovot — 13 novembre 2009 @ 23:55

  3. merci pour votre réponse et encore bravo pour cette réponse elle est satisfaisante et elle se coincide avec mon point de vue. Cette question à été posée pour l’examen national du baccalaureat de l’année 2008-2009 en tunisie et la réponse considérée etait le contraire c’est que la clavette est ub élément de maintien en position et tant que je suis pas convaincu par la réponse( j’était un des membres qui participent à la correction) j’ai vu qu’il est mieux de poser cette question au personnes (profs, collegues, ingénieurs…)où j’ai la confiance et qui ont la compétance dans ce domaine et qui peuvent m’aider. donc voila le problème et pour moi je suis avec ton opinion et je voit qu’il faut pas limiter les réponses et les encadrer il faut donner le droit pour toutes les réponses logiques. merci de nouveau et bonne journée

    Commentaire par jeune prof — 14 novembre 2009 @ 10:36

  4. waaw merci monsieur g sais po comment g te merci il faut qu’on fait des « article » comme sa pour aider les gens meme a connais qq chose de ses vies (g parle de la vie de la tete pas de corps)
    et merci pour toi une autre fois et pour c site

    Commentaire par Rami — 20 janvier 2010 @ 21:28

  5. bonjour monsieur

    j aimerai votre aide pour calculer d engrenages

    module 1.5 je voudrais mettre tous les axe sur roulement

    Commentaire par mansour — 21 juin 2010 @ 21:02

  6. Salut monsieur, comment ça va ? espérons que vous êtes en bonne santée et pour toute la famille aussi.
    J’ai revenu encore pour poser une autre question qui me gène avec mes élèves
    * Si on relie une roue dentée avec un arbre en utilisant un méplat et une vis de pression est ce que cette liaison est une liaison par obstacle ou par adhérence
    * le montage d’un moteur sur le chassis avec qutre vis est il un montage par obstacle ou par adhérence
    * lassemblage d’une poulie sur un arbre avec une forme conique + une rodelle plate et un écrou est il un assemblage par obstacle ou par adhérece
    je vous remercie beaucoup et je vous souhaite le succés et la bonne santée
    merci

    Commentaire par jeune prof — 29 septembre 2010 @ 14:56

  7. Salut monsieur, comment ça va ? espérons que vous êtes en bonne santée et pour toute la famille aussi.
    J’ai revenu encore pour poser une autre question qui me gène avec mes élèves
    * Si on relie une roue dentée avec un arbre en utilisant un méplat et une vis de pression est ce que cette liaison est une liaison par obstacle ou par adhérence
    * le montage d’un moteur sur le chassis avec qutre vis est il un montage par obstacle ou par adhérence
    * lassemblage d’une poulie sur un arbre avec une forme conique + une rodelle plate et un écrou est il un assemblage par obstacle ou par adhérece
    je vous remercie beaucoup et je vous souhaite le succés et la bonne santée
    merci

    Commentaire par Ahmed — 12 octobre 2010 @ 12:42

  8. je pensais avoir répondu à ta question, doit y avoir un bug dans le plat de nouille HIHIHI
    Elle est par obstacle en ce qui concerne la rotation, car la rotation s’obtiendra après une détérioration de l’arbre, par contre pour la translation le long du guidage cylindrique, c’est le frottement engendré par le contact de la vis de pression sur le méplat qui empêche la translation. Tout cela fait avec l’hypothèse que la vis de pression ne se desserre pas.
    Un châssis de moteur posé sur un bâti avec un contact de type appui plan, n’annule que trois mouvements (2rot et 1Trans), il reste donc trois libertés qui seront supprimées par le maintien en position par les vis, et ici je considère moi que ces trois libertés sont supprimées par adhérence.
    Une poulie liée à un arbre à bout conique réalise un entrainement en rotation par adhérence si la pente du cône est faible, si l’on y adjoint une clavette alors là il y a hyperstatisme car on ne sait pas si c’est la clavette (obstacle) ou le coincement qui réalise l’entrainement en rotation….
    Bon courage

    Commentaire par pierreprovot — 12 octobre 2010 @ 18:19


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :