Tge Hanzelet (et 1ge)

droits à denture hélicoidales

Introduction

Notions générales

Engrenages droits (denture droite)

Engrenages droits (denture hélicoidale)

Engrenages Pignon-crémaillère

Engrenages Axes concourants

Engrenages Roue et vis sans fin

Schématisation et représentation 2D

-1.. Généralités :

·1.a Inclinaison de la denture:

Il existe deux sens d’hélice, qu’il faut savoir repérer.

EngExtHeliDroitCor_thumb[1] HeliceGaucheEngExtHeliGauCor_thumb[2]
L’axe de rotation de la roue est vertical et en longeant la dent on monte vers la droite L’axe de rotation de la roue est vertical et en longeant la dent on monte vers la gauche
Si vous avez compris, essayez sur cet exemple image
Première étape :
repérer par exemple l’inclinaison d’hélice du pignon de l’engrenage hélicoidal
image
Seconde étape : repérer l’inclinaison d’hélice de la roue de l’engrenage hélicoidal image

.1.b Engrénement

EngExtHeliEngrenementCor_thumb[1] C’est un préalable nécessaire, mais est il suffisant…..

.1.c Dimensions Réelles ou Apparentes

EngExtHeliReelApparentCor_thumb[1] L’objectif principal de cette figure est de prendre conscience de la différence entre les dimensions réelles et apparentes.La section BB ne respecte pas la représentation normalisée des sections dans son orientation.
La forme des dents dans chaque section est approximative (pas en developpante de cercle).
image Bien sûr la première étape est de bien repérer comment l’on observe les dimension réelles et apparentes.
Pour l’apparent il suffit de regarder la roue suivant l’axe de rotation.
Pour le reel il faut supposer que l’on coupe la dent perpendiculairement au flan de la dent.

·1.d Les pas

EngExtHeliPasReelApparentCor_thumb Il existe donc un pas réel et un pas apparent.
Repérer sur la figure ci-contre ces deux pas.Chaque pas peut s’exprimer en fonction de son module respectif, ainsi que la relation entre ces pas.EngExtHelicosbeta_thumb[1]

Le module et les pas dépendent tous du même angle d’inclinaison de la denture.

·1.e Le diamètre primitif et l’entr’axe.

EngExtHeliDiamPrimitif_thumb[1] La formule du diamètre primitif est similaire à celle de l’engrenage droit à denture droite, mais ici l’on doit utiliser le module apparent (mt).
EngExtHeliEntrAxe_thumb[1] La formule de l’entr’axe est similaire à celle de l’engrenage droit à denture droite, avec les module apparent (mt) bien entendu.

Exprimez l’entraxe en fonction du nombre de dents de chaque roue de l’engrenage à denture hélicoidale.

.1.f· Rapport des vitesses :

clip_image018_thumb[1] EngHelcRapTrans1Cor_thumb[1]
clip_image014_thumb Les formules sont similaires à celles de l’engrenage droit à denture droite.

.1.g· L’effort sur la denture hélicoïdale :

clip_image012_thumb[2] Ici l’on voit sur cette figure l’ébauche de la recherche des composantes de l’effort sur la denture

Il est important de repérer que pour une roue tournant autour de l’axe x, avec une dent positionnée sur l’axe Z, la force sur la dent se décompose en une composante :

  • utile (sur Y) qui s’appelle Ft (force tangentielle).
image
  • parasitaire (sur Z) qui s’appelle Fr (force radiale), due à la forme en développante de cercle de la dent. Cette composante est influencée par l’angle de pression de la denture.
EngExtHeliForceRadiale_thumb
  • parasitaire (sur X) qui s’appelle Fa (force axiale), due principalement à l’inclinaison (Béta) de la denture hélicoidale, ainsi qu’
    • à la forme en développante de cercle de la dent.
image

Pour plus de détails sur les calculs d’efforts alors cliquez sur ces liens

Mod. (Mom.) (Engrenage hélicoidal)
Mod. (Mom.) (Engrenage hélicoidal suite)

Repérer sur la figure suivante ces trois composantes

EngHelcEffort1_thumb[1] image
image image


Pas de l’hélice primitive d’une roue

Suite à une question posée « engrenage hélicoïdale (suite) »

je met cette figure pour se représenter le pas de l’hélice primitive

Et si nous parlions un peu de la fabrication

Le procédé de fabrication est long, car la fraise est fragile, elle comporte peu de dents, le dégagement des copeaux est délicat.On effectue la taille dent par dent, souvent avec une passe d’ebauche et une de finition.

La fraise se déplace parallèlement à l’axe de la roue avec un mouvement conjugué avec la rotation de la roue.

Pour répondre aux commentaires de monsieur Bramec, regardez la forme en hélice de la petite roue, cela semble confirmer mes propos !….


helicoidal

Retour au sommaire des engrenages

71 commentaires »

  1. salut! je trouve très intéressant ce site avec la clarification bref des schémas et formules. un site a encouragé pour la formation de toute personne passionnée et fan des dentures.
    mie serais de mètre en place une partie pour la résolution des exos proposés par les visiteurs qui peuvent aussi enrichir la bibliothèque. a très bientôt

    Commentaire par TRAORE Bakary Monzon — 28 mars 2008 @ 13:09

  2. Tout simplement bravo pour cette page on ne peut plus claire et complète.

    Commentaire par grégoire — 20 novembre 2008 @ 23:06

  3. Merci pour ces encouragements

    Commentaire par pierreprovot — 20 novembre 2008 @ 23:50

  4. Excellent!

    J’ai une petite question! La développante de cercle se construit sur l’apparent ou le normal?

    Commentaire par Lilliputien — 24 novembre 2008 @ 12:27

  5. Je pense que c’est le normal, car si l’on prend la définition d’une développante qui est par exemple la trace d’un point M d’une droite qui roule sur le cercle de base.La denture droite en développante de cercle est engendrée par le roulement sans glissement de la roue sur la crémaillère de taillage de référence, les arêtes de celle-ci étant parallèles aux génératrices de la roue à tailler.Pour une denture hélicoïdale, il suffit d’incliner les arêtes de la crémaillère d’un angle béta par rapport aux génératrices du cylindre.
    Ou bien si l’on réfléchit à partir de l’usinage avec un fraise de forma comme la troisième vidéo, et bien le profil de cette fraise est en développante de cercle et du coup c’est bien dans le plan normal à la dent que le développante de cercle est usinée.

    Commentaire par pierreprovot — 25 novembre 2008 @ 00:33

  6. C’est bien ce que je pensais, Le problème c’est comment le tracer en 3D (ProEng)… Pour une denture droite pas de problème mais en hélicoide? J’ai l’équation d’une développante de cercle mais ou la placer? Si je suis sur la normale, mon cercle de base est devenu une élipse…

    Commentaire par Lilliputien — 25 novembre 2008 @ 10:17

  7. Bonjour

    bravo pour votre site et mille fois merci!!!
    je suis étudiant en génie meca et grace a vous j’ai pu résoudre un probleme sur un reducteur et surtout j’ai enfin compris clairement comment sont disposés les efforts sur un engrenage de ce type et j’ai enfin vu comment ceux ci sont fabriqués
    votre site est vraiment bien fait et très interessant.
    encore une fois un grand merci et bonne continuation

    Commentaire par fraincart a — 9 décembre 2008 @ 16:35

  8. je viens de découvrir ce site, je le trouve très intéressant du point de vue schémas, formules et explications. merci pour votre contribution.

    Commentaire par bramec — 22 décembre 2008 @ 20:18

  9. j’ai une petite confusion concernant les engrenages hélicoïdaux… je m’explique: le terme hélicoïdal, cela suppose la présence d’une hélice comme courbe directrice sur la génératrice du cylindre! or sur les exemples que j’ai vus la denture est droite mais juste incliné d’un angle Beta(angle d’hélice??).
    est ce que le fait d’incliner la roue d’un angle suffit de décrire la nature de l’engrenage? ou bien on assimile cette inclinaison à un petit segment d’une hélice ayant un grand pas donc un grand rayon?
    j’attends que quelqu’un m’aide à corriger ma confusion. merci !

    Commentaire par bramec — 22 décembre 2008 @ 20:47

  10. Même si tu as la sensation de voir des dents droites simplement inclinées, en général leurs modes de fabrications (par engrénement de l’outil) génèrent (je pense humblement) une hélice primitive sur le cylindre primitif. Et le pas de cette hélice étant souvent trés important, alors la courbure est invisible.
    Bien sûr par exemple avec un outil de rabotage sur machine de type « fellow » ,celui-ci doit suivre une rampe bien défini, tout dépend donc de la rampe. Sachant que dans une denture hélicoïdale le rapport de conduite est amélioré par rapport à la denture droite, on réalise parfois des corrections de profils pour concentrer la surface active de contact au voisinage du cylindre primitif. De telles dentures corrigées, taillées avec précision améliorent le rendement, en créant en même temps une conduite plus silencieuse, avec moins de vibrations.Ces corrections peuvent fausser les impressions.
    La réalisation avec une vis-fraise (fraise-mère) à filet trapézoïdal (comme une crémaillère) qui est donc un outil à profil constant, en principe détalonné.
    L’inclinaison de l’axe de la fraise d’un angle égal à celui de la tangente à l’hélice des dents de l’outil permet le taillage d’une roue à denture droite.Cet inclinaison est très faible (2 à 3°) car le pas de l’hélice de l’outil est lui aussi faible. Alors simplement en modifiant cet angle d’inclinaison de l’axe on obtiendra l’angle Beta. Je sens bien ici que quelques figures seraient bien pratiques pour expliciter mon propos. Mais l’ensemble outil-fraise, pendant l’usinage constitue un véritable « engrenage » « roue hélicoïdale-vis sans fin » et je pense donc que l’on génère bien des surfaces en hélice…….
    Voilà mon point de vue, celui d’un ptit prof de techno…

    Commentaire par pierreprovot — 23 décembre 2008 @ 17:21

  11. je te remercie pierreprovot de m’avoir donner ton point de vue sur le problème de mon sujet. je me contenterai pour l’instant de tes explications, qui me paraissent logiques dans la mesure ou, l’angle d’hélice Beta « masque » dérriere lui un profil hélicoidal…(si j’ai bien compris tes explications). je chercherai ailleurs un complément d’informations afin de combler mes lacunes en transmissions par engrenages. encore une fois merci!

    Commentaire par bramec — 23 décembre 2008 @ 19:42

  12. J’ai découvert ton site courant décembre et vraiment je suis impressionné par la qualité de ce site.
    Je ferais reférence à ce site pour parler des engrenages à mes élèves (BEP et Bac PRO).
    Pour reprendre tes propres mots : bravo … pour le ptit prof de techno !

    Commentaire par Jarodenzo — 3 janvier 2009 @ 21:06

  13. merci pour ces encouragements…

    Commentaire par pierreprovot — 4 janvier 2009 @ 16:16

  14. merci pierreprovot pour le schema et la video illustrant bien la forme du pas de l’helice primitive qui genère bien une forme helicoidale. maintenant j’arrive bien à distinguer la différence. merci et longue vie à ce site.

    Commentaire par bramec — 2 février 2009 @ 19:54

  15. […] droits à denture hélicoidales […]

    Ping par Séance de jeudi 26/03/2009 « Tge Hanzelet (et 1ge) — 3 avril 2009 @ 11:52

  16. Franchement je suis élèves de terminal en Science de l’Ingénieur et votre site me paraît très intéressant. Cependant je me demande de quelle manière a partir d’un rendement dans mon cas de 82% (Ps/Pe où Pe=40W et Ps=33W) on peut arriver a déterminer les caractéristique de notre vis (nb de filets et angle d’inclinaison avec le pas..) et celle de la roue entraînée.

    Car pour mes PPE je dois arriver à déterminer un système mécanique qui me permettra d’obtenir les valeurs suivantes:

    Caractéristique de l’embase (qui doit être entraîné):
    -Puissance: 33W
    -Couple: 50 N.m
    -Nombre de tour par minute=6.25tr/min
    -vitesse angulaire de 5/24pi rad/s
    -petite donnée diamètre de 70mm

    Avec un moteur ayant les caractéristique suivante:

    -Puissance: 40W
    -Couple: 110mN.m
    -Nombre de tour par minute= 3494 tr/min

    A partir de ces données je ne sais comment faire pour savoir quelle vis je dois avoir (son module, son diamètre, son nombre de filet et leur inclinaison) et ni combien de dents je dois installer sur mon embase.

    A l’origine c’est un système pneumatique qu’on nous demande de supprimer et de remplacer par un système électrique. (Donc à l’origine l’embase n’a pas de dent)

    Commentaire par Cédric — 12 mai 2009 @ 04:55

  17. Oulala!!! par quoi commencer….
    1er point :
    Déjà je crois comprendre que tu désires utiliser un système « roue-vis sans fin »,
    1er point :(aspect rendement
    alors sache que ce système seul, en négligeant toutes les autres pertes, aura déjà du mal à avoir un rendement supérieur à 0,82%, selon mon point de vue, un système roue-vis avec un rendement de 0.8 doit être d’une fabrication très soignée.
    2em point :(aspect cinématique
    La vitesse d’entrée est de 3994 tr/min et tu désires une vitesse de sortie de 6,25 tr/mn, cela revient à vouloir une réduction de vitesse d’un rapport de 639, donc si tu mets une vis d’un filet, il te faudra une roue avec 639 dents, pas mal le roue !!!!
    3em point :)puissance
    Au moins l’aspect puissance peut nous faciliter un peu la chose, car la puissance à faire transiter est faible, donc l’aspect résistance, et évacuation de chaleur est moins prioritaire!!!!.
    4em point :(aspect dimensionnel
    Prenons un pas axial vis(px) de 1 mm (pour le raisonnement)(c’est petit).Le pas apparent (pt), de la roue sera donc aussi de 1mm.
    Le périmètre du cercle primitif(PeriPrimiR) de la roue est égal au produit du nombre de dents de la roue (Zr)avec son pas apparent (pt).PeriprimiR=Zr.pt=2pi(RprimitifRoue) d’ou Rayon primitif roue =639×1/2pi=100mm.
    😦 Concluons ce 4ém point, pour un px de 1mm, il faut une roue de diamètre primitif de 200 mm, donc si pour des raisons de résistances le px de la vis est de 2mm alors le diamètre de la roue sera de 400mm.
    5ém point :)Réversibilité
    Pour px = 1 mm, alors comme on a supposée une vis à un filet(Zv=1), le pas de l’hélice (pz) de la vis sera donc aussi de 1 mm. Et la tangente de l’angle béta de la roue est égale à ce pas (pz) divisé par pi fois (dv)qui est le diamètre primitif de la vis que tu as supposé être de 70 mm, donc Tang(betaRoue)=1/pi.70= 0,0046, ce qui fait un angle beta très faible, donc le système sera irréversible
    6eèm point 😦 vitesse circonférentielle
    la vitesse circonférentielle d’une vis de rayon primitif de 35mm tournant à 3994 tr/mn est = 0.035xpix3994/30= 14.6 m/s. Cette vitesse circonférentielle qui n’est pas la vitesse de glissement inter_dentaire, est quand même un indicateur important, nous sommes loin des engrenages lents (2m/s) de classe 11 et 12 et plus proches des engrenages à vitesse élevée (classe 5 et 6), qui impliquent souvent des dentures de précision.
    😦 🙂 Conclusion générale :
    j’espère ne pas avoir fait d’erreur, car il y a bien longtemps que je ne fais plus ce genre de calcul de dimensionnement d’un engrenage roue-vis.
    Pour moi le pré choix d’un système roue vis pour ta transmission ne me semble pas valable,pour les raisons présentés ci-dessus.
    Un rapport de 639 si il doit se faire dans un environnement très restreint peut, peut être exiger l’utilisation d’un système épicycloïdal, ou de quelques trains simples successifs.
    La faiblesse de la puissance est un atout favorable, mais la vitesse d’entrée bien que courante, exige malgré tout une certaine technicité.
    Allez bon courage, je ne puis t’en dire plus, et pour un élève de terminale, même « Sciences de l’ingénieur », la conception d’un système roue vis est loin de tes compétences…., mais nous sommes bien dans l’air du temps, on va faire comme-ci!!!!

    Commentaire par pierreprovot — 12 mai 2009 @ 09:20

  18. Lol, en tout cas merci pour votre réponse et j’avoue que le sujet qu’on nous a imposait me surpassait un peux. Mais bon de nos jour on attend beaucoup de nous et j’avoue que sa ne déplait pas trop. Car je ne regrette pas toute ces découvertes. ^^

    Commentaire par Cédric — 13 mai 2009 @ 00:17

  19. Re-bonjour

    Vous avez écrit :

    « …si l’on réfléchit à partir de l’usinage avec un fraise de forma comme la troisième vidéo, et bien le profil de cette fraise est en développante de cercle et du coup c’est bien dans le plan normal à la dent que le développante de cercle est usinée. »

    En ignorant le crocage de l’outil, la dévelloppante est pour moi sur le plan apparant qui soit dit en passant est sur le plan normal à l’axe de rotation du pignon…

    Commentaire par Lilliputien — 22 juin 2009 @ 15:43

  20. Oh tu as peut être raison, la développante de cercle est peut être dans les deux plans ?
    sincèrement mes réponses sont celles d’un ptit prof de techno sans prétention… Il faudrait que je me re-concentre sur les notions de géométries descriptives pour analyser ton interrogation et je ne m’en sens plus capable, et l’ai je été un jour capable d’analyser ta question ?

    Commentaire par pierreprovot — 22 juin 2009 @ 20:46

  21. Bonjour,

    J’écris ici car on ne sait jamais qui me lira!

    Je cherche à partager des connaissances sur les pignons. Je ne suis pas passé par le recherche de pignon via les puissances ou les vitesses car mon travail est d’adapter des produits sur de l’existant. Donc en gros j’ai l’entrée mais je dois trouver la sortie. J’ai pas mal bossé sur des feuilles Excel mais plus j’avance, plus on m’en demande. Je bloque actuellement sur le jeu normal entre dents et sur la modélisation des dents (fond de dents et sommet de dents)… Si quelqu’un me lis et à la solution…

    Commentaire par Lilliputien — 9 septembre 2009 @ 10:52

  22. bonjour
    où je boss on met 0.35*md de jeu sur chaque pignon.

    Commentaire par mazu — 21 novembre 2009 @ 19:47

  23. Rebonjour!
    J’ai fais une petite erreur, j’ai oublié un zéro. 0,035*md.

    Commentaire par mazu — 22 novembre 2009 @ 11:30

  24. merci

    Commentaire par pierreprovot — 22 novembre 2009 @ 21:08

  25. merci bcp pour le site

    Commentaire par benssar — 26 novembre 2009 @ 15:21

  26. BONJOUR

    JE SUIS UN INGÉNIEUR EN GÉNIE MÉCANIQUE ÉNERGÉTIQUE ET SUITE AU POSTE QUE J’OCCUPE CHEF DE SCE B . TECHNIQUE JE TROUVE QLQ PROBLÈME LORS DE LA FABRICATION DES D’UN ENGRENAGE HÉLICOÏDAL SURTOUT LE CHOIX DES PIGNONS DU TRAIN D’ENGRENAGE SUR LA FRAISEUSE .

    Commentaire par DJELAILI RABAH — 8 septembre 2010 @ 12:55

  27. j’ai un pignon à tailler dont les données sont:
    vis de la table possède un pas égal à 5mm
    un rapport diviseur égal 40
    diamètre pignon 173,6
    module 2 angle d’inclinaison 9°
    nombre de dents 85
    on dispose des roues suivants 24-30-32-34-36-40-45-50-55-60-65-70-80-100-120 dents

    Commentaire par martin — 1 octobre 2010 @ 18:22

  28. J’ai un ds de si demain et je suis trop dans la merde!!!!

    Besoin d’aide, programme pt 2eme annee….

    I need damn bloody fucking help guys, don’t leave me on my own, I’m in the damn dark fucking shit!!

    I’m freaking out!! HEEEELP LOSERS!!!!

    Commentaire par anti-zamel — 1 octobre 2010 @ 18:33

  29. où est la question ?

    Commentaire par pierreprovot — 3 octobre 2010 @ 08:50

  30. internet ne résout pas toutes les difficultés de la vie quotidienne…….

    Commentaire par pierreprovot — 3 octobre 2010 @ 08:51

  31. Bonjour,
    j’ai un problème concernant une liaison hélicoïdale vis-écrou.
    L’écrou est arrêté en rotation pour qu’il puisse translater le long de la vis.
    Le problème est que j’aimerais connaitre le couple à exercer sur la vis pour pouvoir faire translater l’écrou.
    Les données sont les suivantes:
    pas de vis:1 mm
    Poids écrou: 190 grammes
    diamètre vis:25 mm
    coefficient de frottement supposé à 0,4 (couple acier-alu)

    Si vous avez des formules directement applicables à cet étude je suis preneur!

    Merci d’avance

    Commentaire par Mathieu — 11 mai 2011 @ 18:20

  32. je t’envoie un mail tout de suite

    Commentaire par pierreprovot — 11 mai 2011 @ 20:40

  33. Merci beaucoup pour la rapidité de votre réponse, je devrais arriver à me débrouiller avec ce que vous m’avez envoyé.
    Encore merci et bonne continuation pour ce très bon site

    Commentaire par Mathieu — 12 mai 2011 @ 14:31

  34. bonjours voila moi je recherche un abac pour savoir quel sont les corrections a aporter apres avoir fais une portee de controle

    Commentaire par tony — 16 août 2011 @ 21:05

  35. je ne sais que te répondre….. ta question est trop spécialisé pour un généraliste comme moi…
    bon courage

    Commentaire par pierreprovot — 18 août 2011 @ 09:38

  36. Bonjour merci pour cette explication, j’ai cependant une question car ce n’est pas forcément clair, l’effort sur une dent dépend du sens de rotation ?
    Ensuite pourquoi deux roues de même hélice (les deux à gauche ou à droite ) compensent leur effort ?

    Commentaire par David — 25 décembre 2011 @ 13:55

  37. je pense que tu parles de la compensation de l’effort axial sur un même arbre possédant deux roues dentées hélicoidales et je peux rapidement te mettre sur la voie en te répondant « parce q’une est motrice et l’autre réceptrice »

    Commentaire par pierreprovot — 26 décembre 2011 @ 17:32

  38. envoyer moi tout sur les engrenages keith464@hotmail.com.

    Commentaire par zebda — 6 avril 2012 @ 10:59

  39. dans un système vis sans fin et écrou qui translate le long du vis comment calculer la contrainte maximale de cisaillement .la contrainte équivalente puis le diamètre .

    Commentaire par fares — 6 mai 2012 @ 00:04

  40. tu peux supposer que la base de tout les filets va être cisaillée, ce qui revient à supposer que la surface cisaillée est de l’odre d’une surface cylindrique de diamètre égale au diamètre nominal du pas de vis et de longueur égale à la longueur de prise des filets dans l’écrou (S= pie x d x l).
    La contrainte tangentielle de cisaillement est donc égale à l’effort de translation obtenu ou désiré sur la surface cisaillée.

    Commentaire par pierreprovot — 6 mai 2012 @ 10:19

  41. merci beaucoup pour votre réponse, mon problème est que je dois utiliser un système vis sans fin de longueur 65cm et écrou pour la fermeture et ouverture automatique de la porte du train .la porte est suspendue dans l ‘écrou et guidée en translation dans une glissière par un roulement .donc j ‘ai besoin d ‘aide pour le calcul de résistance R D M vis-écrou , les forces dans les paliers ,le roulement ,et la clavette.

    Commentaire par fares — 8 mai 2012 @ 00:20

  42. Ton problème demande une analyse plus élaborée que me réponse, un dessin du mécanisme, un schéma, les efforts en jeu demandent à être recensés,pour pouvoir envisager le dimensionnement de certains élément de ton mécanisme.

    Commentaire par pierreprovot — 8 mai 2012 @ 08:22

  43. je voudrais savoir juste les formules qui mènent à trouver le diamètre du vis sans fin sollicité à la flexion ,torsion et cisaillement . il est soutenu par deux paliers à ses extrémités . son écrou qui fait un mouvement de translation le long du vis supporte avec lui le poids P du porte .je reviens au vis pour dire que les efforts qui lui sont appliquées sont : le couple moteur le poids de l écrou et la porte .et puis les réactions de deux paliers dans ses deux extrémités .merci monsieur pour votre aide.

    Commentaire par fares — 8 mai 2012 @ 22:55

  44. maintenant ,autre chose .pour le calcul d un roulement :j’ai un seul roulement qui joue le rôle de guide de mon écrou .il tourne dans une glissière placée parallèlement au vis et ce roulement fixé sur un axe tenu par l écrou et forme un angle droit avec lui (l ‘écrou) donc il est sollicité aux mêmes efforts de l écrou j’ attends avec impatience votre réponse.merci

    Commentaire par fares — 8 mai 2012 @ 23:25

  45. Si je comprends bien, le poids de la porte est donc supporté par le roulement, donc la vis risque de n’être sollicité qu’ à la torsion combiné à de la traction ou compression, le roulement supprimant la flexion.Même si l’écrou (n’est pas à billes), c’est à dire avec contact direct, la torsion sera raisonnable par rapport à la traction-compression. Malgré tout ce que j’affirme ici demande à être confronté à la réalité d’ordre de grandeur des efforts en jeu, des vitesses attendues et des dimensions des éléments( exemple 65 cm de vis de quel diamètre et de quel pas, avec quelle lubrification, et avec quel effort de poussée nécessaire…?)
    vous pouvez aller voir mon ptit cours de rdm sur le blog des btsmi peut être vous aideras t il ?
    http://pierreprovotbtsmihanzelet.wordpress.com/rdm/

    Commentaire par pierreprovot — 9 mai 2012 @ 00:18

  46. bonjour ,pour corriger ,la porte est accrochée dans le corps principal donc il n est pas montée sur l écrou .mais l écrou va pousser la porte pour s ouvrir horizontalement par l intermédiaire d une fourche . et le vis est sollicité à la flexion ,torsion et cisaillement à la fois . les valeurs sont : C=2,1mN .n=3140tr:mn .la porte se déplace par F=150N .vitesse linéaire =22cm/s ..vous êtes libre de choisir les autres valeurs .merci encore pour votre aide

    Commentaire par fares — 10 mai 2012 @ 00:41

  47. La force semble faible, par contre la vitesse elle semble très importante, mais malgré tout la puissance de translation de 150×0.22=33W peut être envisagée.Si la vitesse de rotation de la vis est bien de 3140 tr/mn, alors pour obtenir le déplacement de 22cm/s, celle ci doit avoir un pas de 220×60/3140=4,2 mm, ce qui implique un diamètre nominal probablement autour de 40 mm.Si le couple fourni au niveau de la vis est bien de 2,1 Nm et que celle-ci tourne à 3140 tr/mn, alors la puissance à fournir est de l’ordre de 2,1×3,14×3140/30=690W, alors on peut en déduire que cette transformation de mouvement à un rendement 33/690=0,04 ce qui est vraiment très faible….96% de pertes ? Mais 690 W à faire transiter dans une vis de diamètre 40 ne posera aucun problème de résistance des matériaux pour la vis,!!!!
    On trouve de nos jours des vis à billes d’un pas de 5mm avec un diamètre nominal évoluant entre 10 et 80 mm.
    Tes données me posent un problème de cohérence….
    L’analyse de résistance des matériaux ne peut se faire que si la modélisation des efforts qui sont appliqués sont maîtrisés… A ce stade de ma compréhension de ton système je ne puis te dire plus…

    Commentaire par pierreprovot — 10 mai 2012 @ 08:14

  48. bonjour monsieur,je reviens au même problème pour dire que la porte(poids=90 kilo) est poussée par l écrou par F=P.tg fi .est ce que ce frottement de la porte avec l horizontale est le même que l inclinaison du filet du vis +coefficient de frottement f dans le vis (quel valeur on prends pour f et pour l angle du filet ).
    autre chose est ce que la force axiale fournit par le moteur est la même (F) qui pousse la porte .et que nous trouvons dans les paliers et la valeur de 150 N est elle suffisante .
    merci toujours pour votre aide appréciable .

    Commentaire par fares — 13 mai 2012 @ 16:48

  49. S.V.P.J’attends votre éclaircissement .merci

    Commentaire par fares — 15 mai 2012 @ 17:55

  50. il n’y a en principe aucun rapport entre l’inclinaison des filets de la vis l’inclinaison de la composante de frottement.
    L’incliaison du filet de la vis défini le pas d’avance de votre écrou. L’angle de frottement caractérise la résistance du frottement.. Le moteur ne fourni pas de force axiale, il fourni un couple sur la vis qui se transforme en force de translation grace au système vis -ecrou. Il faut faire une étude statique de l’équilibre de la porte pour mettre en évidence l’effort horizontal que doit fournir l’écrou pour obtenir le déplacement de la porte. Cet effort horizontal va se retrouver sous forme d’un effort axial sur le guidage de la vis.
    150N est envisageable pour pousser une porte de 90 kg si le guidage en translation de celle ci est d’une technologie correcte. La porte est elle suspendu sur des galets de roulage de quel type ?

    Commentaire par pierreprovot — 15 mai 2012 @ 18:40

  51. merci beaucoup .est ce que je peux prendre pour le vis un angle de pression 20° un angle de l’hélice beta=30° et un f=0.06.et un D entre 3 et 4cm.ainsi l ‘écrou va -t-il coulisser dans les deux sens donc le système est réversible

    Commentaire par fares — 15 mai 2012 @ 22:42

  52. Ta question me laisse perplexe, car il semble que tu mélanges les notions de deux systèmes assez différents bien qu’aillant des points communs que sont le système vis-écrou (transformation d’un mouvement de rotation en translation) et le système roue et vis sans fin(transformation d’un mouvement de rotation en un autre mouvement de rotation sur un axe orthogonal à l’axe de la rotation du mouvement d’entrée).
    C’est vrai que notre conversation est dans le cadre des engrenages, la notion d’angle de pression est une notion bien liée aux engrenages à développante de cercle, mais aucunement applicable dans le système vis écrou. Quand à l’angle d’hélice de la vis et de l’écrou il s’impose par le choix du diamètre et du pas qui est dans ton cas 4,2 mm.Pour la réversibilité du système vis-écrou, il suffit que l’angle d’inclinaison des filets soit supérieur à l’angle de frottement (voir http://chauvet.lajol.free.fr/tgmbtp/serie5/visecrou/visecroc.pdf)

    Commentaire par pierreprovot — 17 mai 2012 @ 08:36

  53. merci encore pour votre aide .je voudrais savoir maintenant comment définir le diamètre du vis par la contrainte de TRESCA on envisage Fa=300N (il y a deux portes et un seul moteur ) F r=120N et F t=105N
    mais puisque nous avons choisis d=40mm .la valeur qu’on va trouver de d sera celle dans les paliers oui.merci infiniment.

    Commentaire par fares — 18 mai 2012 @ 00:18

  54. Bon cela devient chaud de te répondre comme cela au dépoté….
    je présume pour toi que la vérification par la contrainte de tresca sous entends de rechercher un contrainte normale idéale composé principalement de tration-torsion; Donc dans un premier temps tu définis en fonction du diamètre « d » du noyau de la vis la contrainte normale de traction ou compression « Sigma1=4N/pie x d au carré » avec N qui vaut probablement Fa, puis dans un second temps tu défini en fonction du même d la contrainte tangentielle de torsion « Tau = 16 Mt/pie x d au cube » avec Mt qui est le moment de torsion ou couple maxi qui transite dans la vis.
    Ensuite tu calcules la contrainte normale idéale « sigma i = racine carré de (Sigma1 au carré+ 4 (Tau au carré)) » et enfin tu vérifies que cette contrainte normale idéale est bien inférieure à la résistance pratique élastique du matériau de la vis (Rpe=Re/s)(s = coef de sécurité et Re = résistance élastique du matériaux)
    Il serait intéressant également de vérifier la valeur de la contrainte normale de flexion maxi, de comparer celle ci avec « Sigma 1 », si celle-ci n’est pas négligeable, additionne la à « Sigma 1 » et revérifie la contrainte idéale, ce n’est pas très orthodoxe mais pas très faux non plus, sinon il faut envisager une autre vérification en sollicitation composée de flexion+torsion en calculant un moment idéal de flexion, voir un moment idéal de torsion selon l’importance de la flexion par rapport à la torsion…..

    Commentaire par pierreprovot — 18 mai 2012 @ 08:30

  55. Bravo.vous êtes formidable.
    quel valeur je peux choisir pour Re et s .
    de quel matière va être le vis et l ‘écrou aussi.

    Commentaire par fares — 18 mai 2012 @ 21:51

  56. Pour la vis un acier de type XC38 par exemple et pour l’écrou une matière réduisant le frottement du type bronze. Regarde dans un catalogue HPC en page 263 par exemple
    http://www.hpceurope.com/cat11HPC/HPC_T3_2011_ElementsDeGuidage.pdf

    Commentaire par pierreprovot — 19 mai 2012 @ 09:03

  57. bonjour
    pour mon même sujet , j’ai trouvé par les calculs du R D M Fa=300N .Fr=140N et Ft=140N
    aussi diamètre=30mm v=220mm/s et donc N=140tr/mn et angle beta=23°

    maintenant comment trouver le pas… est ce que je peux choisir un pas de 12mm et beta=23°

    Commentaire par fares — 25 mai 2012 @ 00:43

  58. quelle valeur je peux prendre pour Re et Rpg du clavette
    merci beaucoup pour votre aide .

    Commentaire par fares — 25 mai 2012 @ 00:46

  59. J’ai du mal à ranger tes informations, exemple: N=140tr/mn , c’est environ 2,3 tr/s et pendant ces 2,3 tr il faut que l’écrou avance 220mm, donc il te faudrait un pas de 220/2,3=95 mm, c’est peu probable…..
    Je ne sais donc que te répondre !

    Commentaire par pierreprovot — 25 mai 2012 @ 08:04

  60. alors .comment avoir le Pas et tang beta en valeurs logiques pour v=220mm/s et d=30mm

    Commentaire par fares — 25 mai 2012 @ 22:24

  61. il y a le paramètre vitesse de rotation qui intervient, il faut que la vis tourne plus vite pour un diamètre 30, un pas de 6mm est tout à fait envisageable, ce qu’il fait qu’il faut tourner à 220/6=36 tr/s soit 2160 tr/mn et donc inclinaison du filet tang beta= 6/piex30=0,063 si vis à un filet

    Commentaire par pierreprovot — 26 mai 2012 @ 09:10

  62. Ecoutez monsieur;je vais prendre pas=13mm
    d=30mm
    et beta=8°
    Donc N devient (60v/p)=1015tr/mn
    la vitesse angulaire=220/15=14,6rad/s
    mais avec la formule vit ang =Nx2pie/60=106rad/s
    donc avec les mêmes valeurs j ai trouvé résultats

    deuxième chose :avec beta =8° la Force radiale sera:
    Fr=Fa x tang(beta + phie).cet équation est-il juste

    Prière de me bien répondre pour chaque question .merci

    Commentaire par fares — 26 mai 2012 @ 23:50

  63. j’attends votre réponse S.V.P.

    Commentaire par fares — 28 mai 2012 @ 20:38

  64. Un pas de 13 pourquoi pas, et aucun problème si tu prends une vis à deux filets…donc pour les 8° pas de problème…
    pour les 1015 tr/mn cela me semble juste
    Par contre pour les 14,6 rd/s tu utilise certainement une formule inadéquoite (v=Rw),
    le 106 est bon il correspond au 1015 selon les unités
    ET maintenant pour le fr et le Fa tu es dans dans des notions d’engrenages qui n’ont rien à faire avec le système vis écrou….sauf peut être si tu essaie de redémontrer la transformation des efforts sur un filet de la vis, mais là c’est une autre histoire…

    Commentaire par pierreprovot — 29 mai 2012 @ 20:08

  65. Alors par quelle formule on trouve Fr.
    à savoir que j ai enfin choisi un vis de 3 filets
    Ph=38mm (p=12.6)
    beta=22°
    et N=338tr/mn
    que pensez vous de ce choix.
    MERCI INFINIMENT pour votre aide précieuse.

    Commentaire par fares — 31 mai 2012 @ 20:52

  66. eh bien oui c’est bien là que le bas blesse, je ne comprends pas quel effort Fr tu recherches, il y a quelque chose que je ne comprends pas ?
    dans un système vis-ecrou un couple se transforme en effort axial sans créer d’effort radial de type fr…..

    Commentaire par pierreprovot — 1 juin 2012 @ 07:41

  67. voulez vous m aider à trouver les torseurs de cohésion et les diagrammes des efforts des Mt,Mfy,Mfz et déterminer les réactions dans les paliers.
    A savoir que Fr=300N .r vis=0.015m
    L. entre les paliers =0.8m N=348 tr/mn v=0.22m/s
    prière de m envoyer la réponse et les diagrammes sur=
    fares-guedria@hotmail.fr

    Commentaire par fares — 12 juin 2012 @ 00:10

  68. svp est ce vous pouvez démontrez pour un engrenage hélicoidale que de= d/ cosinus(béta ) au carré. diamétre del ‘ellipse primitive

    Commentaire par koussaimi — 28 novembre 2014 @ 22:42

  69. je ne suis pas sûr qu’il y ai un cos béta au carré, mais c’est trop loin de mes occupations actuelles pour considérer ma réponse comme une certitude.
    Bon courage….

    Commentaire par pierreprovot — 29 novembre 2014 @ 00:40

  70. Svp, j’ai un pignon hélicoïdal à gauche puis un à droite avec une denture à 45° pour faire un changement de direction de 90°. Je voudrais entrainer 1 des 2 pignons avec une crémaillère à denture oblique à 45°, mais je n’en trouve pas dans le commerce. Ma question, est ce que mécaniquement c’est possible de faire cet engrènement ?

    Commentaire par PIELAWSKI — 25 mars 2016 @ 13:45

  71. mécaniquement cela ne pose pas de problème de principe, une crémaillère est une roue dentées de diamètre infini (denture droite ou hélicoïdale ne change rien à la possibilité)…
    mais le mouvement ne durera que sur la longueur de celle-ci

    Commentaire par pierreprovot — 25 mars 2016 @ 13:53


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :