Tge Hanzelet (et 1ge)

hélicoïdale

La norme prévoit actuellement 10 liaisons parfaites dont le symbole est normalisé

Appui plan

Glissière

“HELICOIDALE

Linéaire annulaire

Linéaire rectiligne

Pivot

Pivot glissant

Rotule

Rotule à doigt

Sphère-plan


Elle autorise une liberté

lia_heli


son orientation se défini par l’axe de la translation et rotation conjuguée

Voici les trois symboles à retenir hélicoidale
Dans cette vue on peut voir la translation et la rotation conjuguées.
Dans cette vue on ne voit que la rotation
Ici on voit le symbole spatial

La réalisation technologique de cette liaison varie beaucoup selon l’objectif attendu avec cette liaison.

Voyez l’analyse du montage de soudage20080911 PICT0012r lors de la

Séance de TP du 11/09/2008

on peut observer une Vis20080911 PICT0015r et un écrou20080911 PICT0017r

Ici l’objectif principal et d’obtenir une translation de la vis en la faisant tourner et d’obtenir ainsi un serrage.

Le frottement est, dans cette liaison,  un atout qui va rendre la liaison hélicoïdale irréversible, c’est à dire que lorsque l’effort presseur  est obtenu, la vis ne doit pas se desserrer

Voyez l’article Coïncidences !….

20080426 PICT0002ae Ce joli pressoir de Lons le saunier

est munie d’une vis avec un filet trapézoïdal  et d’un écrou.

La rotation du volant est transmise à l’écrou par l’intermédiaire d’un réducteur composé de nombreux engrenages.

Ici la vis est fixe, et lorsque l’on fait tourner l’écrou, alors celui translate.

Voyez ces arraches moyeu boite_ural-16dnepr.ural.free.fr-renovation_boite_ural.htm ArraCheRoulement-p ,dans une page sur le guidage en rotation  »

Comment rendre solidaire« 

ici on utilise la rotation de la vis pour obtenir une translation de l’ écrou pour arracher les bagues des roulements.

Tout les systèmes que je viens de vous présenter sont des mécanismes où la puissance transmise est assez faible, car la vitesse est faible.

Si celle ci doit augmenter alors le frottement devient un handicap  car la puissance à dissiper par l’ échauffement devient important, et l’ usure fera perdre de la précision, alors le principe du roulement au lieu du frottement est venu au secours de ce problème.

Ici vous pouvez voir une douille à bille sans ses billes avec la vis sur laquelle roule les billes.

Et vous pouvez voir également l’ ensemble vis écrou avec un écrou en bronze. VerinVis2r

erou HPC

Voyez cet article sur les vérins,

« Vous avez dit : vérin !!!!« 

j’y décris un vérin à vis qui utilise le système vis-écrou.image

formulaire1

4 commentaires »

  1. cette est vraiment chiq pour moi c’est impecable merci pour tous ce qui participes.

    Commentaire par chili — 4 avril 2009 @ 22:04

  2. salut monsieur, je suis un jeune prof au début de carrière. j’était en train d’expliquer à mes élèves comment on représente les vis en utilisant les tableaux du guide de dessinateur. l’un de mes élèves m’a posé la question suivante: Quelles sont les critères suivies pour fabriquer une vis entièrement filetée ou une vis partièlement filetée.
    SI c’est la longueur on voit que pour une vis à tête cylindrique à six pans creux de longueur 30 mm elle peut être partiellement filetée si le diamètre est de 5 ou moins et elle est entièrement filetée si elle est de diamètre supérieure.
    Et si c’est le diàmètre on voit que pour un même diamètre la vis peut être toltalement ou entièrement filetée.
    enfin quelle critère à-t-on suivit pour notre choix des vis entièrement ou partiellement filetées.
    et merci pour votre attention et je vous souhaite une bonne journée .

    Commentaire par sami — 1 mars 2010 @ 18:03

  3. voici une question assez subtile, les guides indiquent en général les longueurs d’implantation devant être approximativement supérieur à 1d pour de l’acier et 1,5d pour du matériaux plus tendre, mais n’indique pas l’implantation maxi.
    Il est clair qu’augmenter cette implantation d’un premier abord diminue le risque de cisaillement des filets lors de l’application d’un effort de traction sur l’élément fileté, ainsi que la capacité à l’élément fileté de se dévisser car la surface de frottement au niveau des filets augmente. Mais ce frottement peut aussi entrainer du coup un inconvénient qui est l’augmentation du couple à fournir pour implanter l’élément fileté.
    Poussons le raisonnement, quelle peut être la longueur d’implantation maxi pour un diamètre nominal donné ?
    eh bien on devrait s’apercevoir que la limite sera imposée par la capacité de résistance à la torsion de l’âme de l’élément fileté.
    A mon raisonnement il faut certainement y ajouter des contraintes économiques liées au mode de fabrication, qui lui même peut être lié au diamètre et au type de tête, ainsi qu’a la classe de résistance du matériau.
    Pour conclure (pas sûr que j’y arrive) en simplifiant beaucoup, il existe une longueur optimale filetée pour un diamètre donné pour une vis donnée, car trop peu de filetage, nuit à la résistance de l’élément fileté du point de vue du cisaillement des filets et trop de filetage entraine une contrainte de torsion qui se rajoute à la sollicitation de traction.
    Voici l’ébauche de réponse que je suis capable de te donner, mais sache qu’il n’est pas simple de définir un assemblage fileté en parfaite adéquation avec le besoin.

    Commentaire par pierreprovot — 1 mars 2010 @ 21:08

  4. […] 62-Hélicoïdale […]

    Ping par Liaison hélicoidale du 24-02-2010 « Tge Hanzelet (et 1ge) — 29 mars 2010 @ 16:24


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :