Tge Hanzelet (et 1ge)

(M)(T)-Torseur

Modéliser-Torseur

Le titre est un peu court, mais ici malgré tout mon objectif n’est pas de faire des mathématiques.

Cet outil fût introduit dans notre enseignement en pré-bac dans les années 80-90 et reste présent, malgré les capacités d’abstractions qu’il faut mettre en œuvre pour l’ exploiter.

Malgré tout il reste un outil de description très utile.

CoursStatModeliserActionMeca (3) Maintenant que nous avons compris la notion de force et de moment, passons enfin à l’objectif principal, qui est de modéliser une action mécanique par un torseur.

Maintenant que cette 4éme partie de la modélisation est bien située, voyons la en détail.

CoursStatModeliserActionMecaTorseur Une mise en situation par une description générales de cet outil, puis la description du changement de point de réduction, qui occupe toujours beaucoup nos élèves.

Le chapitre concernant les torseur transmissibles des liaisons usuelles, qui est difficilement contournable et enfin un dernier chapitre un peu fourre tout, mais bien utile…

Pour le changement de point de réduction allez à la page « Modeliser (T) (Transport) »

Pour les torseurs transmissibles des liaisons usuelles allez à la page « Modéliser (T) (Liaisons parfaites) »

Et pour les particularités des torseurs allez à la page »Modéliser (T) (Particularités)

Abordons la description générales de ce « torseur », ici je vais un peu rappeler les notions déjà précisées dans le préambule de la modélisation (NG)

DescriptGen2TypeAction Un rappel sur les deux types d’actions mécaniques.
Ensuite nous allons rappeler aussi la composition vectorielle de ces actions et enfin nous aborderons les éléments de réduction de ce torseur.
image Composition vectorielle générale d’un torseur modélisant une action mécanique.
image Pour une action de contact, je conseille de mettre le point de contact dans l’écriture et désigner la force résultante avec la lettre de ce contact.
image Observez bien la composition vectorielle particulière d’une action de pesanteur, ainsi que son écriture.

Jusqu’ici rien de nouveau, tout cela je l’avais déjà précisé. Maintenant voyons ce que la majorité appelle les éléments de réduction du torseur. (Je ne rentrerai pas dans la polémique, de savoir si la composition vectorielle n’est pas aussi les éléments de réduction du torseur)

image Il ne faut pas confondre point d’application de l’action mécanique et point de réduction.
A ce niveau d’écriture, l’indication du repère est indispensable.
torseurcomposantes2 Les composantes de la force résultante sont munies d’un indice x,y ou z en fonction de l’axe de projection et du repère.
torseurcomposantes3 Les composantes du moment, n’ont pas l’indication x,y ou z, car l’indication de l’axe se fait par le choix des lettres L,M et N.

Nous en avons fini avec la description générale d’un torseur modélisant une action mécanique.

Un commentaire »

  1. […] (M)(T)-Torseur […]

    Ping par Séance de TP du mercredi 12/11/2008 « Bts Mi Hanzelet — 18 novembre 2008 @ 11:19


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :