Tge Hanzelet (et 1ge)

Perspective

La perspective en dessin est encore un vaste problème. Mon objectif ici, n’est pas d’en faire le tour, mais d’aborder quelques notions pour vous permettre de communiquer avec votre entourage en « représentant le réel » comme dirait nos têtes pensantes.

Ce travail à été abordé avec l’objectif de pouvoir en parler en seconde ISI.

On peut trouver sur internet des résumés en couleur de bonne facture sur un site traitant des sciences de l’ingénieur dans l’académie de Limoge.

Deux pdf sont disponibles:

–l’un traite de la perspective et de l’utilisation d’un modeleur de façon assez généraliste.

ScienceIngénieur2ISI-00 lien

–l’autre traite de la mise en plan (2D sous entendu) et des coupes….

ScienceIngénieur2ISI-01 lien

Le lien suivant, traitera plutôt de la perspective cavalière…. lien

vous pouvez aussi vous rendre sur ce site pour visualiser de façon intéractive, le dessin d’une pièce en perspective,et bien d’autres choses… ECligne.net

Mon collègue « Phil » qui n’aime pas trop faire ce que les autres ont déjà fait, s’est inspiré des « Pdf » disponibles dans les cahiers de méca ainsi que

et moi en bon fainéant qui se respecte, eh bien maintenant je vais vous présenter cela sur le blog ci dessous, à ma sauce….

Perspective isométrique, pourquoi ? comment ?

Ici vous pouvez vous faire une idée de la différence entre ce deux types de perspectives perspecPhil00 perspecPhil01
Voyons la perspective isométrique perspecPhil02
Voyons d’où vient cette perspective isométrique projection isométrique03a
Observons ce dé à jouer, qui est donc un cube, dessiné en projection orthogonale selon les conventions européennes dans les trois vues suivantes :
Une vue de face avec une valeur de 1,
une vue de gauche avec une valeur de 3,
une vue de dessous avec une valeur de 2.
projection isométrique05
Tournons ce dé, de 45°,de façon à voir en vue de face deux faces du dé et avoir une arête au milieu de la vue de face. projection isométrique07
Ces faces ne sont pas toutes représentées en vrai grandeur, car certaines faces ne sont plus parallèles aux plans de projection. projection isométrique06
Maintenant tournons encore le dé, mais alors les deux autres vues ne sont plus en correspondances. projection isométrique08
Comme vous pouvez le remarquer, la rotation du dé est faite pour que la ligne passant par les arêtes « a » et « d » soit horizontale.
La vue de face, ainsi que la vue de dessous sont devenues des perspectives isométriques.
Seule, une dimension du cube, est visible en vrai grandeur dans la vue de gauche (je vous rappelle que la vue de gauche est à droite de la vue de face).
Dans les vues isométriques toutes les arêtes ne sont pas en vrai grandeur, elle font  environ 80% de leur longueur réelle.
C’est pour cela, si l’on désire avoir une perspective le plus réaliste que l’on applique un coefficient réducteur sur les dimensions isométriques en vrai grandeur.
projection isométrique09a

Maintenant après la théorie, passons par une application pour un peu mieux comprendre mes propos…

Démarrage et tracé de lignes isométriques

Nous allons réaliser la perspective isométrique de cette pièce représenté en trois vues :
une vue de face,
une vue de dessus
une vue de droite
perspecPhil03a
Une première étape souvent employé consiste à réaliser une esquisse de la boite enveloppe.
Cela permet de s’assurer que le dessin rentrera complètement dans la feuille de dessin.
perspecPhil03
La construction des formes par enlèvement de matière est souvent employé.
Ici toutes les arêtes sont en vrai grandeur, alors il suffit de leur appliquer le coefficient directeur courant pour obtenir un certain réalisme
perspecPhil04
Voila quelques explications concernant ce coefficient réducteur. perspectiveIso
la mise au propre est une étape qu’il ne faut pas négliger, c’est ce qui donne du relief au dessin. perspecPhil05

Tracé de lignes non isométriques

Sur cet exemple, il y a une surface bleue, délimitée par deux lignes non isométriques. Cette surface bleue n’est donc pas en vrai grandeur dans la vue de droite et de dessus.
De même que les lignes brunes, non parallèles aux axes, sont des lignes non isométriques, celles-ci du coup créent deux surfaces non visibles (délimitées par des traits cachés) dans la vue de face et la vue de dessus
perspecPhil06a
Donc en premier la boîte enveloppe.
Ensuite on fait une esquisse dans un plan.
Mais quel différence y a t il entre les deux vues dans la ligne du dessous ?
perspecPhil06
perspecPhil08 perspecPhil09
Même procédure pour les lignes brunes perspecPhil10
perspecPhil11
perspecPhil12

Pour vous entrainer concrètement, j’ai repris les premiers exercices d’entrainement à la vison spatiale pour créer un flip-book d’entrainement à la vision spatiale.
On y trouve 7 exercices assez simples, c’est pour démarrer l’apprentissage du dessin en perspective et de lecture de plan 2D.


La correction des exercices sont filmés pour permettre un travail en complète autonomie.
Une présentation de chaque pièce est faite en filmant la réalisant sous modeleur catia de Dassault système.
Le film est succinct et incomplet car filmer le flip-book en action demande trop de ressources à mon ordi….pour cela si vous désirez l’avoir pour vous entrainer écrivez moi…
ou suivez le lien de l’image du caddy chariot de courses….

DSC06684-caddy

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :